accueil  |  ariège   |  france

ADAPEI: portes ouvertes à la maison d'accueil du Girbet à Saverdun

© midinews 2013

Suite à la fermeture de l’ADAPEI de Lézat/Lèze décrétée insalubre par l’Agence Régionale de Santé, l’ADAPEI de l’Ariège, soucieuse de proposer aux personnes en situation de handicap une offre d’accueil adaptée au territoire, a décidé de s’installer à Saverdun.

En effet Philippe Calléja, maire de la commune, a proposé gracieusement un terrain dans le nouveau quartier du Girbet à proximité des équipements sportifs, du centre médical et social. Au total un investissement de 2,3 M€.

Les travaux de cette maison d’accueil viennent de s’achever et ce matin Yvan Mercadier, directeur de la structure, et son personnel accueillaient les visiteurs, des parents de résidents mais également des Saverdunois venus en voisins.

«Nos résidents sont attendus vendredi, 20 personnes souffrant de poly-handicaps et de troubles du comportement, ils sont âgés de 18 à 78 ans, originaires de l’Ariège, de la Haute-Garonne et d’un peu plus loin ainsi qu’une trentaine d’encadrants»
Un projet fruit d’un long travail de réflexionCette maison d’accueil de 1100 m² habitables est le fruit d’un long travail de réflexion avec les professionnels et l’architecte appaméen Xavier Daures, rencontré sur site pour les derniers ajustements: «le cahier des charges résulte des besoins du maître d’ouvrage, l’ADAPEI, et des exigences de l’ARS qui a financé ce bâtiment de plain pied qui s’ouvre sur l’extérieur» indique l’architecte qui n’en est pas à son premier chantier dans le médico-social.

Deux pôles hébergement, un pôle administration et un pôle activité permettant de proposer des ateliers de musicothérapie, de la balnéothérapie et une salle multiservices: «nous essayons autant faire ce peu de nous rapprocher d’un hébergement de type familial (petit salon, grand salon, chambres équipées de salles de bain). Le conseil de la vie sociale, les personnels et les résidents ont été consultés pour les couleurs notamment.

Au niveau de l’accompagnement, nous sommes à la fois sur du soin et de l’éducatif (alors qu’autrefois c’était un accompagnement monolithique avec une aide-soignante pour la journée), nous sommes arrivés à développer tout un plateau technique pour un accompagnement pertinent et diversifié: la journée est scandée par du paramédical (kiné, musicologie) et des loisirs
» précise Yvan Mercadier, arrivé à l’ADAPEI de l’Ariège en 2009, actuellement responsable du Pole MAS (maison d’Accueil Spécialisées) regroupant les deux maisons spécialisées de Guillot et Saverdun.
Une maison d’accueil spécialisée à visage humainCe pôle accueille les personnes en grande dépendance avec des handicaps relativement lourds: «ce sont des gens relativement fragiles, il faut prendre en charge la personne en tant que personne et non en tant que difficulté, c’est un travail difficile car nous travaillons sur de l’humain. Nous mettons en place des plans de formation sur tous nos établissements pour avoir des professionnels impliqués dans leur travail»

Le cheminement est pensé pour que les visiteurs étrangers et les résidents ne puissent se rencontrer mais les larges baies, des fenêtres ouvertes vers l’extérieur, les espaces verts (en cours de création) et les mini-terrasses individuelles sont autant de codes permettant aux nouveaux locataires de s’approprier des lieux.

Ce sera chose faite dans quelques jours, avant l’inauguration officielle prévue à la fin de l’année.

Laurence Cabrol | 24/09/2013 - 18:49 | Lu: 24070 fois